Les téléphones portables ont-ils leur place dans la classe ?

Ce débat n’est pas nouveau, et est  sans doute appelé à s’intensifier dans le future.

La plupart des établissements scolaires ont interdit leur utilisation en classe, et parfois meme dans la cour de récréation. Et une récente étude publié dans une revue anglaise n’est pas faite pour améliorer les choses.cell phone

En effet, celle-ci affirme que les écoles ayant banni entièrement l’utilisation des téléphones portables dans leur murs,  ont vu une augmentation de 6% de la productivité de leurs élèves.

Ceci équivaudrait à 1 heure d’enseignement par semaine, soit près de 5 jours de cours par an en plus !

Le camps adverse plaide plutôt pour une utilisation réfléchie, avec à la clef la possibilité de responsabiliser les élèves, et de les rendre plus autonomes dans leurs apprentissages.

Cette idée fait également écho au concept de BYOD (« Bring you own Device »).

En gros il s’agit d’autoriser, voir de demander à chaque élève, chaque étudiant,d’amener avec lui en classe, son propre ordinateur, sa propre tablette, voir son smartphone .

Ce concept permettrait entre autre de palier aux différentes incivilites et casse de matériels : On est toujours beaucoup plus attentif à ce qui nous appartient .

J’avoue que certaines utilisations pourraient être intéressantes:

1. Chaque élève fait ses propres recherches sur Google ou sur Wikipedia

2. Réaliser et publier des videos sur un blog, ou un compte Youtube dédié à la classe

3. Créer un portfolio numérique

4. Utiliser des applications de lecture comme kindle, etc…

cell phone classroom

Pourtant, certains obstacles à la presence des telephones portables à l’école ne doivent pas être sous-estimés: La gestion de classe peut s’avérer plus difficile, les risques de vol existent, et Quid de la protection de la vie privée?

Le débat est loin d’être terminé.

Affaire à suivre.

Publicités